Découpe du manche 1.10

  Maintenant que j’ai fraisé le canal, je n’ai plus besoin de la surface plane du côté de la planche. Je peux donc découper le contour du manche.
  Je commence par la tête, à la scie sauteuse. En faisant attention de couper perpendiculaire, je passe à environs 1[mm] du trait.
  En approchant de la jointure avec le manche je prends un peu plus de marge, à cause de l’angle tête-manche.

  Je continue en coupant le manche, également à la scie sauteuse et je profite de couper le bout de planche qui dépasse derrière. Le manche a désormais plus ou moins la bonne largeur et la longueur définitive.

  Il faut maintenant que le manche soit bien droit. Avec mes outils, le seul moyen de faire ça est de fraiser avec un guide droit.
  Vu que je n’ai plus de bord droit pour guider la défonceuse, j’utilise une fraise à copier, avec un roulement à billes en haut des couteaux. Ce roulement a exactement le même diamètre que la fraise et va s’appuyer contre le guide que je fixe sur le manche, le long du trait de coupe.

  Pour la tête, avec tous ses arrondis, j’utilise le tambour à poncer que j’avais fabriqué pour le corps pour poncer jusqu’à la taille finale.
  En plaquant la face supérieure de la tête contre la planche pour être sur que ce soit perpendiculaire. Je ponce délicatement contre le tambour, en maintenant un mouvement constant.

  Un truc auquel j’aurais dû faire plus attention, c’est que le papier de verre autour du tambour est très grossier (60 ou 80), avec l’avantage d’enlever beaucoup de matière à la fois. Mais aussi de faire de profondes rainures sur le bois qu’il faut ensuite enlever avec du 150, à la main.

  Je profite de ma séance de ponçage pour faire les côtés du manche, pour enlever les petites aspérités laissés par la fraise.

Content du résultat

Initialement publié le 22.07.2008

Laisser un commentaire

*

code