Le cylindre de ponçage

  Pour avoir des jolis bords bien perpendiculaires, rien de tel que des outils de pros qui ne se déforment pas avec la pression.. Sinon, il y a le système D.

  Pour la découpe du corps de la gratte (4cm d’acajou, tout de même..), je suis obligé de recourir à la scie sauteuse. Il faut donc ensuite corriger les bords. Et pour que ces bords soient parfaitement à l’équerre, rien de tel qu’un cylindre de ponçage..

  Pour ce faire, j’ai passé à la Mig acheter des petits ronds de bois. Je crois que c’est pour boucher les trous laissés par les noeuds dans les grandes planches. L’alternative du bricoleur aurait été d’utiliser la scie-cloche pour découper ces petits ronds dans du déchet de bois, mais comme j’en suis encore au début, je n’ai pas assez de rebuts pour ça.
  J’ai aussi acheté des boulons M8 de 15cm.

ModOp’:
  Je commence par marquer le centre sur les ronds, et je les perce avec une mèche de 8.

La géométrie pour les nuls..

J’en fais 5, que j’assemble sur le boulon, avec une grosse rondelle de chaque côté pour le maintient.

Assemblé

Évidemment, j’aurais aimé être super précis, mais c’est presque pas possible, donc je fixe tout ça sur une perceuse à colonne et je fais tourner. Là, normalement on voit tout de suite les imperfections. Donc je tends un bout de papier de verre sur un équerre et je ponce jusqu’à ce que ce soit bien perpendiculaire partout.

Ne reste qu’à coller du papier de verre avec du double face et c’est presque fini.. Presque, parce que la pratique a montré que l’abrasif se fait arracher à cause du petit espace qui reste à la jointure. Pour y remédier, je colle un bout de bande de masquage sur le « joint ».. Hop, plus de problème.

On distingue bien le morceau de Scotch..

Initialement publié le 22.09.2007

Laisser un commentaire

*

code